Dur, dur, d’être blogueuse !

Ça fait officiellement deux semaines et deux jours que Mondoblog m’a annoncé que j’avais été sélectionnée pour participer à Mondoblog RFI 2017. A la lecture des résultats sur ma boîte mail, j’étais tout simplement incapable de rester en place. Puis j’ai fini par crier comme une malade mentale devant mon ordinateur.
J’ai annoncé la nouvelle à mes parents et à quelques proches qui étaient évidemment ravis. Puis je l’ai annoncé à des gens « moins proches » qui ne savaient pas trop quoi dire et qui, sûrement, ne trouvent aucun intérêt à la chose.
Le problème dans ces genres de compétition, ce n’est pas la sélection. C’est quand tu es sélectionnée. C’est le fait de continuer qui devient vraiment difficile parce que les gens, à Madagascar, et dans la plupart des pays aussi, ils voient les blogueurs comme des « espèces endémiques ».
La première question est souvent « tu fais quoi dedans ? », suivie de « de quoi tu vas parler ? », et enfin de « tu vas vraiment parler de ça ? »