5 pensées possibles seulement en fin de journée !

Sharing is caring!

Cinq pensées obsessionnelles qui m’empêchent de dormir… Je ne sais pas si je suis la seule à faire des réflexions sur ma journée ou de ma semaine, vers 21 ou 22 heures… Quand j’ai l’impression que mes pensées m’engloutissent au fond de mon lit…

« J’aurais dû lui répondre… »

Je me dispute avec un con au bureau, en reportages – je suis journaliste – , avec une personne qui n’est pas vraiment un ennemi mais pas vraiment un ami aussi… Il conclut la discussion par une réplique tranchante, il dit quelque chose qui semble censé sur le moment parce qu’il joue avec mes émotions… Et je ne trouve pas la bonne réponse à dire. Parfois je ne dis rien même… Puis, à la fin de la journée, quand je sens que le sommeil est en train de monter et que je suis dans mon lit à attendre le marchand de sable, la réponse « adéquate » me vient en tête -_-  « J’aurais dû lui répondre blablabla truc-machin-chouette-extra-chouette », me dis-je. Avec l’écho dans ma tête qui semble bien plus forte que moi émotionnellement, et qui donne hyper-envie de répondre : « Pourquoi tu ne m’as pas soufflé ça ce matin ? »…

« Ah oui ! Voilà la solution ! »

Ça fait plus de dix heures que je n’arrête pas de me retourner l’esprit pour tenter de trouver une solution à mon problème. Je n’arrive pas à me décider et ça commence vraiment à devenir pesant… Le pire c’est que personne ne peut m’aider parce que je suis la seule à pouvoir résoudre ce problème. En une fraction de seconde, Estrella – c’est le nom du petit avatar dans ma tête – me siffle la solution. « Et si tu blablabla chdhaidoadkakdokdokoako…. » -Ah oui ! Voilà la solution ! ça ne peut que marcher ! Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ?

« Ça me manque, tout ça ! »

Mes pensées m’engloutissent. ©Amilie Panache

Si pendant la journée, tout a l’air plus facile, la nuit, nos pensées les plus profondes refont surface. « Tout commence vers la fin de l’après-midi, en début de soirée. La journée touche à sa fin, vous avez vaillamment lutté contre vos angoisses dans la journée » […]  Des sentiments qui semblent importer peu, deviennent d’un coup le sens de toute une vie. Puis Estrella qui ne pouvait pas s’empêcher de dire la phrase-clé : « ça me manque, tout ça ! » Alors vient le moment où tu réalises à quel point une réalité ou une imagination t’affecte…

« C’est dans le coffre au grenier! »

« Je n’arrive pas à retrouver l’ancienne batterie de mon téléphone alors que l’actuel est en piteux état… Je n’ai pas envie d’acheter une nouvelle batterie et je sais que l’ancienne sert encore. Mais où diable l’ai-je mis ? Je l’ai cherché depuis des jours, je n’arrive pas à la trouver. Bon, je vais dormir… Je verrai ça demain… » – C’est dans le coffre au grenier ! « Mmmh ? »… J’ouvre doucement les yeux. « Ah ouiiiiiiiiii ! » Me voilà partie pour me précipiter au grenier à 23 heures !… -_-

« Je vends ma voiture. »

Papa n’a jamais dit tout haut qu’il en avait marre de sa voiture… Encore moins qu’il voulait avoir une nouvelle Suzuki… Apparemment, cette voiture semble tout-à-fait lui convenir. Puis, un beau matin, il annonce en petit déjeuner de famille : « Je vends la voiture. » Il l’annonce sur le ton de la décision, et vous n’avez plus àdiscuter. Où a-t-il pu penser à tout cela ? En fait, son Estrella à lui ne cessait de marmonner sur la voiture et ça, depuis déjà des semaines. La pression était tellement grande que c’en est devenu un conflit interpersonnel… La nuit, tout s’aggrave et une conclusion a fini par pointer le bout de son nez.

Et vous, vous pensez à quoi la nuit ?

 

Sharing is caring!

2 commentaires sur “5 pensées possibles seulement en fin de journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *